La Constituante rejette la motion d’ordre du groupe des associations d’achever rapidement les travaux en présentant le projet actuel au peuple

Nouvelles des associations - 14 octobre 2010

Face à la dérive actuelle de la Constituante, le groupe des « Associations de Genève » a présenté lors de la plénière du 7 octobre une motion d’ordre demandant que les débats de la Constituante arrivent à leur terme à la fin des plénières de novembre 2010 et que le projet actuel soit soumis rapidement au peuple. Dans son intervention au nom du groupe des « Associations de Genève », Yves Lador a expliqué le sens et le pourquoi de cette motion, qui réagit à la poursuite en plénière de la destruction du travail des commissions de la Constituante et la remise en cause des dispositions constitutionnelles actuelles inscrites par des votes populaires.

Cette action du groupe a été menée avec l’accord unanime des associations de la FAGE qui ont participé au comité extraordinaire du 7 octobre où étaient représentés la majorité des secteurs de la FAGE (économie-social, culture, solidarité internationale, paix, environnement, étrangers).

La motion d’ordre a été refusée par l’Assemblée constituante par 39 non contre 18 oui et 13 abstentions.